Pipeline, Markets and Science


Nicox products and product candidates

Pre-clinical Phase 1 Phase 2 Phase 3 NDA Marketed
NO-donating product candidates targeting glaucoma
NCX 470 | novel NO-donating prostaglandin analog
NCX 470 | novel NO-donating prostaglandin analog
Mont Blanc and Denali trials
NCX 1728 | novel NO-mediated IOP lowering agent
NCX 1728 | novel NO-mediated IOP lowering agent
Pre-clinical Phase 1 Phase 2 Phase 3 NDA Marketed
Novel treatment to address unmet medical need in blepharitis
NCX 4251 | fluticasone propionate nanocrystals suspension
NCX 4251 | fluticasone propionate nanocrystals suspension
Mississippi trial
Out-licensed commercial products
VYZULTA®
VYZULTA®
Licenced to Bausch + Lomb: worldwide
ZERVIATE®
ZERVIATE®
Licenced to Eyevance: United States
Licenced to Ocumension Therapeutics: Chinese & SouthEast Asian markets

Ophthalmology market:

Glaucoma and Allergic Conjunctivitis
$6.0bn

Worldwide sales

Worldwide sales of treatments targeting glaucoma were over $6.0 billion, out of a $24.3 billion worldwide market for ophthalmic drugs in 2020. (data from IQVIA Analytics Link 2020) .
$3.0bn

Glaucoma treatments

In the U.S., sales of treatments targeting glaucoma totaled $3.0 billion in 2020 or 27% of the $11.1 billion U.S. market for ophthalmic drugs (data from IQVIA Analytics Link 2020).
$360m

Allergic conjunctivitis market

The annual U.S market for topical prescription treatments of allergic conjunctivitis totals approximately $360 million (data from Analytics Link 2020)

Our portfolio at a glance

NO-donating products and product candidates targeting glaucoma


NCX 470

Principal candidat médicament en développement clinique de Nicox
Le NCX 470 est un nouvel analogue de prostaglandine donneur d’oxyde nitrique (NO), actuellement dans un programme clinique de phase 3 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

Etapes attendues :

  • Premiers résultats de l’étude Mont Blanc au 1er trimestre 2023
  • Premiers résultats de l’étude Denali d’ici fin 2023

NCX 470 est un nouvel analogue de prostaglandine donneur d’oxyde nitrique (NO) conçu pour libérer du bimatoprost et du NO dans l’œil afin de réduire la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire. Le NO est une petite molécule messager naturelle bien connue qui joue un rôle clé dans la régulation de la PIO au travers de l’activation de la Guanylate Cyclase soluble (GCs). Le bimatoprost, commercialisé sous le nom de spécialité LUMIGAN par Allergan, Inc., est le principal produit en termes de vente de la classe des analogues de prostaglandine, la classe de médicaments la plus couramment utilisée pour le traitement de la PIO élevée chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire. Nous pensons qu’un mécanisme d’action double novateur permet d’obtenir une réduction de la PIO supérieure à celle avec le composé parent seul. Le NCX 470 a le même mécanisme d’action que notre premier produit commercialisé aux Etats-Unis.

Deux études cliniques de phase 3 multi-pays, Mont Blanc et Denali, sur le NCX 470 sont en cours. Ces deux études visent l’évaluation de l’efficacité de réduction de la pression intraoculaire de la solution ophtalmique de NCX 470 administrée une fois par jour à 0,1% comparée à la solution ophtalmique de latanoprost à 0,005% chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire. Le latanoprost, commercialisé  sous le nom de Xalatan, est l’analogue de prostaglandine le plus prescrit aux États-Unis.

Dans l’étude clinique de phase 2 d’une durée de 28 jours, l’étude Dolomites, NCX 470 a démontré une supériorité statistique par rapport à la solution ophtalmique de latanoprost 0,005%. Le NCX 470 0,065% a montré une supériorité dans la réduction de la PIO de 1,4mmHg par rapport au latanoprost 0,005% et 27% des patients ayant reçu du NCX 470 0,065% ont montré une réduction de la PIO de 3 mmHg ou plus par rapport au latanoprost 0,005%. Le NCX 470 0,065% a démontré un effet de réduction de la PIO de 7,6 à 9,8 mmHg par rapport à la valeur de base. Nous pensons que cela constitue la réduction de la PIO la plus élevée par rapport à la valeur de base jamais constatée dans une étude clinique sur le glaucome avec un collyre. Le NCX 470 a été bien toléré sans effet indésirable grave lié au traitement. L’effet indésirable le plus fréquent a été l’hyperémie conjonctivale.

Le NCX 470 est protégé par des brevets américains jusqu’en 2029, avec une potentielle extension de la couverture jusqu’à 5 ans. Nicox a reçu un brevet de formulation pour le NCX 470 prolongeant sa protection aux États-Unis, en Europe et au Japon jusqu’en 2039.


NCX 1728

Premier d’une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire (PIO)
Des études d’optimisation de formulation sont actuellement en cours avant d’initier les tests non cliniques nécessaires au dépôt d’un dossier d’Investigational New Drug (IND).

Le NCX 1728 est le premier candidat d’une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la PIO. Cette réduction est renforcée et prolongée par l’inhibition concomitante de la phosphodiestérase 5 (PDE5) dans la même molécule parent. Il a été démontré que l’inhibition de la PDE5 renforce l’efficacité et la durée des effets modulés par le NO. Les molécules de cette classe ont démontré une efficacité sur la réduction de la PIO similaire à celle du travoprost dans des modèles non humains d’hypertension oculaire et de glaucome. Cette classe de composés a un potentiel pour une utilisation en monothérapie, en thérapie adjuvante ou en combinaisons à doses fixes avec des analogues de protaglandine (PGAs) pour la réduction de la PIO chez des patients atteints de glaucome ou d’hypertension oculaire.

Novel treatment to address unmet medical need in blepharitis


NCX 4251

Une nouvelle suspension ophtalmique innovante et brevetée de nanocristaux de propionate de fluticasone
Le NCX 4251 est une nouvelle suspension ophtalmique innovante et brevetée de nanocristaux de propionate de fluticasone en développement clinique pour les épisodes aigus de blépharite.

Etapes attendues :

  • Prochaines étapes à examiner avec la Food and Drug Administration américaine lors d’une réunion au début de l’année 2022

Le NCX 4251 est une nouvelle suspension ophtalmique brevetée de nanocristaux de propionate de fluticasone, en développement comme traitement topique ciblé des paupières pour des patients présentant des épisodes aigus de blépharite. Le propionate de fluticasone présente une affinité pour les récepteurs aux glucocorticoïdes environ 10 fois supérieure à celle de la dexaméthasone, un corticostéroïde couramment utilisé en ophtalmologie. Le NCX 4251 est développé pour une utilisation à l’aide d’un bâtonnet applicateur à usage unique. L’administration de NCX 4251 directement sur les paupières permet de cibler le foyer de l’inflammation tout en minimisant l’exposition intraoculaire au stéroïde fluticasone pour réduire le risque d’effets indésirables tels que l’augmentation de la pression intraoculaire et la cataracte. Aux Etats-Unis, il n’existe actuellement aucun traitement approuvé par la FDA pour les épisodes aigus de blépharite.

L’étude clinique de phase 2b Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1% administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite, et avait comme principal critère d’évaluation des résultats, la proportion de patients obtenant au jour 15 une guérison complète des trois signes et symptômes caractéristiques de la blépharite (rougeur de la paupière, présence de débris sur la paupière et inconfort palpébral) ainsi que deux critères secondaires d’évaluation des résultats sur les signes et symptômes de la sécheresse oculaire. L’étude n’a pas atteint les critères d’évaluation principal et secondaires d’efficacité. Cependant, un signal d’efficacité potentielle du NCX 4251 a été observé dans l’étude avec le NCX 4251 à 0,1% montrant une amélioration numérique par rapport au placebo dans le principal critère d’évaluation des résultats de guérison complète au jour 15 de la rougeur de la paupière, de la présence de débris sur la paupière et d’inconfort palpébral. NCX 4251 a également montré une différence statistiquement significative contre placebo dans le critère d’évaluation exploratoire du changement par rapport à la valeur de base du score composite des même signes et symptômes clé au 8ème jour (p=0,03), au 11ème jour (p=0,01) et au 15ème jour (p=0,01). L’analyse des données se poursuit afin de décider sur quels signes et symptômes clé se concentrer pour un développement futur. Le NCX 4251 s’est avéré sûr et bien toléré pendant les 14 jours de traitement sans événement indésirable grave, et tous les événements indésirables pour le groupe ayant reçu le traitement NCX 4251 étaient légers. Aucune interruption de l’étude en raison d’un événement indésirable n’a été reportée.

Dans l’étude de phase 2 Danube, le NCX 4251 à 0,1 % a démontré une réduction statistiquement significative dans la réduction des signes et symptômes de la blépharite dans une analyse combinée préalablement définie du NCX 4251 administrée une fois par jour et deux fois par jour. Le traitement NCX 4251 0,1%, administré une fois par jour a été sélectionné pour avancer vers une étude de phase 2 plus large. La dose sélectionnée NCX 4251 0,1% a également démontré une efficacité prometteuse sur les paramètres exploratoires de l’étude de réduction des signes et symptômes de la sécheresse oculaire. NCX 4251 0,1%, administré tant une fois par jour que deux fois par jour, a été bien toléré. Il n’y a eu ni effet indésirable grave lié au traitement, ni effet indésirable de type élevation de la pression intraoculaire (PIO), effet secondaire le plus couramment observé avec les corticostéroïdes topiques ophtalmiques.

De même que pour ZERVIATE, nous avons l’intention d’obtenir l’approbation règlementaire du NCX 4251 au titre de la section 505(b)(2) de la procédure réglementaire de la FDA américaine. Ce qui permettra de s’appuyer d’une part sur les conclusions préalables de la FDA concernant la sécurité et l’efficacité du propionate de fluticasone, et d’autre part sur des publications scientifiques qui viendront soutenir la demande d’autorisation de mise sur le marché.

Le NCX 4251 est couvert dans le monde entier jusqu’en 2033 par des brevets délivrés et jusqu’en 2040 par un nouveau brevet délivré en Europe.

.

Out-licensed commercial products


VYZULTA®

Un analogue de prostaglandine, dont l’un des métabolites est l’oxyde nitrique (NO)
VYZULTA® (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024%, indiqué pour la réduction de la PIO chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire,Fait l’objet d’un accord de concession de licence exclusif mondial avec Bausch + Lomb, une filiale détenue entièrement par Bausch Health Companies Inc. VYZULTA est commercialisé dans de nombreux pays dont les Etats-Unis.

Etapes attendues :

  • Approbations règlementaires et mises sur le marché dans de nouveaux territoires

VYZULTA, dont les droits mondiaux exclusifs ont été accordés à Bausch + Lomb, est un analogue de prostaglandine, dont l’un des métabolites est l’oxyde nitrique (NO), indiqué pour la réduction de la PIO chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire. Lors de son approbation, VYZULTA était le premier collyre approuvé au cours des 20 dernières années avec une nouvelle approche pour la réduction de la PIO.

VYZULTA est commercialisé aux Etats-Unis, au Canada, en Argentine, à Hong Kong, au Mexique et à Taiwan par notre partenaire exclusif Bausch + Lomb et est approuvé au Brésil, en Colombie, en Jordanie, au Qatar, en Corée du Sud, dans les Emirats arabes unis, à Singapour et en Ukraine pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire. VYZULTA est protégé par un brevet couvrant sa composition de matière aux Etats-Unis jusqu’en 2025. Une extension de la protection jusqu’en 2030 a été confirmée par l’Office Américain des Brevets et des Marques (United States Patent and Trademark Office, USPTO).

Plus d’informations sur VYZULTA sur le site de notre partenaire http://www.vyzulta.com .


ZERVIATE®

Indiqué pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques
ZERVIATE® (solution ophtalmique de cétirizine) 0,24%, indiqué pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques, fait l’objet d’un accord de concession de licence exclusif aux Etats-Unis avec le partenaire américain Eyevance Pharmaceuticals. ZERVIATE est commercialisé aux Etats-Unis depuis mars 2020. Un accord de concession de licence exclusif a également été conclu avec Ocumension Therapeutics pour le développement et la commercialisation de ZERVIATE sur le marché chinois et la majorité des marchés d’Asie du Sud-Est.

Etapes attendues :

  • Déploiement au niveau international en cours au travers de partenariats

ZERVIATE<sup>®</sup> est un collyre innovant et de formulation brevetée de cétirizine approuvé aux Etats-Unis pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Commercialisé aux Etats-Unis depuis mars 2020 par le partenaire exclusif américain Eyevance Pharmaceuticals LLC – Etude clinique de phase 3 initiée en Chine en décembre 2020 par le partenaire local Ocumension Therapeutics pour une demande d’autorisation de mise sur le marché chinois.

Nicox a également conclu des accords de concession de licence exclusifs avec Samil Pharmaceutical pour le développement et la commercialisation de ZERVIATE en Corée du Sud ainsi qu’avec ITROM Pharmaceutical Group dans certains marchés des Etats Arabes du Golfe et avec Laboratorios Grin au Mexique.

ZERVIATE est protégé par trois brevets américains jusqu’en 2032.

Plus d’informations sur ZERVIATE sur le site de notre partenaire https://myzerviate.com/.

Watch how our science works

Nitric oxide donation

The Nicox expertise

We have developed a leading scientific and strategic position in the therapeutic application of nitric oxide (NO)-donating compounds based on our internally-developed NO-donating research platform, specifically in ophthalmology, supported by an extensive patent portfolio.

This platform underpins our product candidates that target glaucoma, including VYZULTA®, our first approved product in the U.S., commercialized by our exclusive global licensee, Bausch + Lomb.


NO is a well-known small naturally-occurring signaling molecule whose target is an intracellular enzyme, soluble guanylate cyclase (sGC), which converts guanosine triphosphate to the second messenger, cyclic guanosine monophosphate (cGMP). The NO stimulated increase in the concentration of cGMP in the trabecular meshwork leads to the sequestration of intracellular calcium, the relaxation of the trabecular meshwork and, consequently, an increase in the outflow of the aqueous humor from the anterior segment of the eye through the primary or conventional outflow pathway. All of the foregoing events are thought to lead to lowering of intraocular pressure (IOP).

NO lowers IOP via distinct cellular and molecular pathways compared to other pharmaceutical agents currently used to treat ocular diseases including glaucoma and ocular hypertension. By designing our proprietary molecules with a dual mechanism of action, we may be able to achieve increased IOP lowering efficacy compared to the molecules acting by a single mode of action. Based on this approach, our partnered approved product VYZULTA®, the only NO donating molecule approved for an ophthalmic indication in the U.S., and our product candidate NCX 470 currently in clinical development, are comprised of a parent prostaglandin analog (PGA) and a NO-donating moiety.

We have also explored NO-donating compounds of different chemical and pharmacological classes in order to combine the NO donation effects with other existing MOA and thus to potentially increase the overall IOP lowering potentials of the resulting new molecular entities. Our lead research program is NO-donating PDE5 inhibitors (PDE5), fully owned by Nicox: PDE5 is a key enzyme that accelerates the degradation of the second messenger, cGMP produced by sGC following its stimulation by NO. By inhibiting PDE5 we may enhance and prolong the effect of NO on IOP reduction.


Publications