Sophia Antipolis, France, et San Diego, Californie, Etats-Unis.

Nicox S.A. (NYSE Euronext Paris : COX) et Sequenom, Inc. (NASDAQ : SQNM) annoncent aujourd’hui  que leurs filiales (Nicox Inc. et Sequenom Laboratories) ont signé un accord exclusif dans le domaine de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Dans le cadre de cet accord, les droits pour la promotion en Amérique du Nord de RetnaGene™ AMD, un test de laboratoire développé par Sequenom Laboratories pour évaluer le risque de progression de la DMLA dans les 2, 5 et 10 ans, ont été alloués à Nicox. Le test RetnaGene AMD sera promu par la force de vente américaine de Nicox, qui a récemment lancé Sjö™, un test de diagnostic de nouvelle génération pour la détection précoce du Syndrome de Goujerot-Sjögren. Nicox prévoit d’initier la promotion du test RetnaGene AMD aux Etats-Unis au cours du premier semestre 2014.

Jerry St. Peter, Executive Vice President et General Manager de Nicox Inc., a déclaré: « La DMLA touche environ 15 millions de patients aux Etats-Unis et représente une cause majeure de cécité chez les américains de 60 ans et plus1. La possibilité d’identifier les patients les plus à risque de voir leur maladie évoluer jusqu’à la forme exsudative représente une opportunité majeure pour améliorer la prise en charge de la maladie. Nous sommes ravis d’avoir établi ce partenariat avec Sequenom Laboratories pour la commercialisation de RetnaGene AMD ainsi que d’éventuels autres tests génétiques dans le futur. RetnaGene AMD s’intègre parfaitement dans notre portefeuille de tests diagnostiques. Avec Sjö™, AdenoPlus® et maintenant RetnaGene AMD, Nicox continue de renforcer son positionnement dans le domaine des tests diagnostiques ophtalmiques, en apportant régulièrement de nouveaux tests aux professionnels de la vision nord-américains. »

« Nous sommes heureux de collaborer avec Nicox pour améliorer l’accès des cliniciens et de leurs patients au test RetnaGene AMD. Nous sommes confiants dans la capacité de Nicox à exploiter son équipe commerciale en pleine croissance et son expertise dans le domaine ophtalmique pour commercialiser ce test avec succès, » a déclaré William Welch, Président et Chief Operating Officer de Sequenom, Inc.

Termes de l’accord

Selon les termes de l’accord, Sequenom Laboratories consentira à Nicox les droits de promotion exclusifs du test de laboratoire RetnaGene AMD auprès des professionnels de la vision en Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada, Porto Rico et Mexique) et co-exclusifs auprès des spécialistes de la rétine. Sequenom Laboratories fournira le matériel nécessaire à la collecte des échantillons et réalisera le test dans son laboratoire certifié CLIA pour Nicox, à un prix prédéfini. De plus, Sequenom Laboratories apportera son expertise commerciale et clinique ainsi que sa connaissance du marché pour accélérer l’augmentation de la demande et l’acceptation du produit au sein de la communauté des ophtalmologistes et des optométristes. Nicox sera responsable de toutes les activités de marketing et de promotion, et assurera la promotion directe du test RetnaGene AMD auprès des professionnels de la vision.

L’accord alloue également à Nicox les droits exclusifs d’un autre test de laboratoire pour la DMLA actuellement à un stade de développement avancé. De plus, Nicox dispose d’une option exclusive portant sur d’autres tests de laboratoire développés par Sequenom Laboratories et utilisables dans le domaine de l’ophtalmologie.

A propos du test RetnaGene AMD

RetnaGene AMD est un test de laboratoire développé et validé exclusivement par Sequenom Laboratories pour évaluer le risque pour des cas de DMLA précoce ou intermédiaire d’évoluer jusqu’au stade de néovascularisation choroïdienne (NVC), également appelé DMLA exsudative, dans les 2, 5 et 10 ans. La DMLA exsudative est caractérisée par la croissance anormale de vaisseaux sanguins hyper-perméables dans la macula, zone centrale de la rétine, entrainant ainsi une perte de la vision centrale.

RetnaGene AMD est un test précis, non invasif et donc sans danger pour les patients, effectué à partir d’un échantillon d’ADN obtenu par frottis buccal. Le risque pour le patient de voir sa maladie évoluer dans les 2, 5 et 10 ans jusqu’au stade avancé de NVC est évalué sur la base de quatre facteurs de risque : génotype, phénotype (sévérité des symptômes existants), âge et environnement (tabagisme). Jusqu’à 70% des facteurs de risque liés à la maladie sont héréditaires et principalement causés par des variations sur un petit nombre de gènes découverts au cours des 5 à 10 dernières années. La plupart des gènes affectés ont été identifiés dans des protéines de régulation de la voie alterne du système du complément impliquée dans l’immunité innée. Le test RetnaGene AMD de Sequenom Laboratories inclut tous les principaux polymorphismes d’un seul nucléotide (SNPs, single-nucleotide polymorphisms) identifiés pour leur rôle significatif dans le risque de développer une forme avancée de DMLA. RetnaGene AMD est à ce jour le seul test prenant en compte 100% des SNPs validés sur les prélèvements effectués chez les patients de l’étude « Age-Related Eye Disease Study » (AREDS) l’un des plus importants essais cliniques sur la DMLA sponsorisé par le National Eye Institute2.  Les résultats du test indiqueront au professionnel de santé un score de risque individuel pour la progression de la maladie jusqu’au stade de NVC, afin d’améliorer la prise en charge du patient dans le but de préserver sa vue.

A propos de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

La DMLA est une maladie oculaire dégénérative qui commence avec des petits dépôts jaunes sur la rétine et peut évoluer vers deux formes avancées appelées DMLA atrophique (ou « sèche ») et DMLA exsudative (ou « humide »). Dans la forme sèche de la DMLA, l’atrophie géographique est considérée comme la forme avancée. La forme exsudative est caractérisée par la croissance anormale de vaisseaux sanguins fragiles et hyper-perméables dans la macula (petite zone au centre de la rétine, cruciale pour la vision) en réponse à un stress inflammatoire chronique. La DMLA exsudative entraine une perte sévère de la vision centrale et représente une cause majeure de cécité au sens de la loi chez les personnes de 50 ans et plus dans les pays développés. Le stade avancé de la DMLA représente 10 à 15% de l’ensemble des cas de DMLA et toucherait au moins 1,75 millions de patients aux Etats-Unis3.

……………………………………………………………………………………….

Références

1     Global prevalence of age-related macular degeneration and disease burden projection for 2020 and 2040: a systematic review and meta-analysis, Wong WL, Su X, Li X, Cheung CM, Klein R, Cheng CY, Wong TY, The Lancet Global Health, Early Online Publication 3 January 2014.

2        Inclusion of genotype with fundus phenotype improves accuracy of predicting choroidal neovascularization and geographic atrophy, Perlee LT, Bansal AT, Gehrs K, Heier JS, Csaky K, Allikmets R, Oeth P, Paladino T, Farkas DH, Rawlings PL, Hageman GS. Ophthalmology. 2013 Sep;120(9):1880-92

3        The prevalence of age-related eye diseases and visual impairment in aging: current estimates. Klein R, Klein BE. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2013 Dec 13;54(14):ORSF5-ORSF13.