• Les donneurs d’oxyde nitrique (NO) inhibiteurs de la phosphodiestérase-5 (PDE-5) sont une nouvelle classe de médicaments pour les patients atteints de glaucome.
  • La première molécule de cette classe a démontré une réduction de la pression intraoculaire (PIO) significative et durable dans un modèle d’hypertension oculaire chez le primate non-humain.
  • Potentiel de développement comme traitement adjuvant ou en combinaison fixe avec le latanoprost ou d’autres analogues de la prostaglandine (PGAs) chez les patients atteints de glaucome ou d’hypertension oculaire.

Nicox SA (Euronext Paris: FR0013018124, COX, éligible PEA-PME), une société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé aujourd’hui la présentation d’un poster à la réunion annuelle de l’Association for Research in Vision and Ophthalmology (ARVO 2019) montrant des premières données d’une nouvelle classe de médicaments, les donneurs de NO inhibiteurs de la PDE-5, conçue pour réduire la PIO. La première molécule phare de cette classe a démontré une réduction de la PIO significative dans un modèle d’hypertension oculaire chez le primate non-humain.

Michele Garufi, Président directeur général de Nicox a commenté : “Notre plateforme de recherche innovante de composés donneurs d’oxyde nitrique a généré une nouvelle molécule très prometteuse pour renforcer notre portefeuille de premier plan dans le glaucome. Alors que notre médicament donneur d’oxyde nitrique de première génération, VYZULTA®, est commercialisé par notre partenaire Bausch + Lomb, nous prévoyons de communiquer les premiers résultats de phase 2 pour notre donneur d’oxyde nitrique de deuxième génération, NCX 470, au cours du quatrième trimestre de cette année. De plus, nous ciblons la sélection d’un candidat clinique phare du programme de donneurs d’oxyde nitrique inhibiteurs de la PDE-5 en 2020 pour la poursuite de son développement.”

Nicox a focalisé ses activités de recherche sur la combinaison de la libération de NO avec d’autres mécanismes d’action complémentaires qui ne sont pas encore utilisés dans un produit ophtalmique approuvé, tels que l’inhibition de la PDE-5 et la stimulation du guanylate cyclase soluble (sGC). Les molécules de ces classes pourraient être développées soit comme traitement adjuvant ou en combinaison fixe avec le latanoprost ou d’autres PGAs pour la réduction de la PIO.

Nouvelles données présentées par Nicox à l’ARVO 2019

  • NCX 1741, a novel NO-donating derivative of the phosphodiesterase-5 inhibitor avanafil, reduces IOP in models of ocular hypertension and glaucoma. (NCX 1741, un nouveau donneur de NO dérivé de l’inhibiteur de la PDE-5 avanafil, réduit la PIO dans des modèles d’hypertension oculaire et de glaucome).
  • Concomitant dosing of the NO-donor NCX 667 (1%) and Xalatan® (latanoprost ophthalmic solution 0.005%) results in robust and sustained IOP-lowering in ocular normotensive dogs. (L’administration concomitante du donneur de NO NCX 667 (1%) avec Xalatan® (solution opthalmique de latanoprost 0,005%) résulte en une réduction prononcée et durable de la PIO dans un modèle de chien normotensif).
  • Nonclinical development of NCX 470, a novel NO-donating, IOP lowering prostaglandin analog for glaucoma and ocular hypertension. (Développement non-clinique du NCX 470, un nouvel analogue de la prostaglandine donneur de NO réduisant la PIO, pour le glaucome et l’hypertension oculaire).
  • Preclinical Evaluation of NCX 4251, a Novel Steroid Therapy for Blepharitis, Targeted Directly to the Eyelid Margin to Reduce the Potential for IOP Elevations. (Evaluation préclinique du NCX 4251, un nouveau traitement corticostéroïde pour la blépharite, qui cible directement le bord des paupières pour la réduction du potentiel d’élévation de la PIO).

L’ARVO 2019 s’est tenu du 28 avril au 2 mai 2019 à Vancouver, Canada.