• NCX 4251 est une nouvelle thérapie en développement pour la blépharite, utilisant un nouveau mode d’administration directement sur le bord de la paupière, foyer d’origine de la blépharite

  • Les données non cliniques appuient le choix des dosages sélectionnés pour une étude clinique de phase 2 jusqu’à la dose maximale testée

Sophia Antipolis, France

Nicox SA (Euronext Paris: FR0013018124, COX, éligible PEA-PME), une société internationale spécialisée en ophtalmologie, annonce aujourd’hui la présentation d’un poster à l’American Glaucoma Society (AGS) 2019 Annual Meeting montrant des données non cliniques visant à évaluer une nouvelle théraphie pour la blépharite, le NCX 4251 candidat médicament de Nicox, utilisant un nouveau mode d’administration directement sur le bord de la paupière, foyer d’origine de la blépharite.

NCX 4251 est une nouvelle suspension brevetée de nanocristaux de propionate de fluticasone, développée comme premier traitement topique ciblé du bord de la paupière chez les patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Toutes les doses testées dans des évaluations non cliniques ont démontré une excellente sécurité et tolérabilité, et aucune élevation de la pression intraoculaire (PIO) n’a été observée pendant la durée des tests. Les données non cliniques valident le choix des dosages sélectionnés pour une étude clinique de phase 2 jusqu’à la dose maximale testée.

L’AGS 2019 Annual Meeting a eu lieu du 14 au 17 mars 2019 à San Francisco, Etats-Unis.

A propos de NCX 4251

NCX 4251 est une suspension novatrice, brevetée, de nanocristaux de propionate de fluticasone qui est développée comme premier traitement topique ciblé du bord de la paupière pour des patients présentant des épisodes aigus de blépharite, une pathologie courante de l’œil caractérisée par une inflammation de la paupière. NCX 4251 sera administré à l’aide d’un bâtonnet applicateur sur le bord de la paupière directement au niveau du site inflammatoire, minimisant ainsi une potentielle pénétration du médicament au travers de la cornée, laquelle peut provoquer des effets secondaires dommageables, tels qu’une augmentation de la pression intraoculaire, identifiés avec les stéroïdes topiques actuels.

Le propionate de fluticasone, le principe actif du NCX 4251, qui n’a pas fait l’objet d’une précédente utilisation dans une formulation topique ophtalmique approuvée, présente une affinité pour les récepteurs aux glucocorticoïdes environ 10 fois supérieure à celle de la dexaméthasone, un corticostéroïde couramment utilisé en ophtalmologie. La fluticasone est un glucocorticoïde possédant de puissantes propriétés anti-inflammatoires qui a été approuvé dans de nombreuses spécialités médicamenteuses au cours des 20 dernières années pour le traitement d’indications diverses comprenant des affections dermatologiques, la rhinite et l’asthme.

Informations sur le poster

Titre : Nonclinical Evaluation of NCX 4251, a Novel Steroid Therapy for Blepharitis, Targeted Directly to the Eyelid Margin to Improve Efficacy and Reduce the Potential for IOP Elevations

Date de la presentation : March 15, 2019

Intervenants : Robert Fechtner, MD; Tomas Navratil, PhD; Jean-Michel Bukowski, PhD; Frederic Pilotaz, PharmD; Amanda Graves; Akshay Nadkarni; Brigitte Duquesroix, MD; Angela Kothe, PhD, OD; Michael Bergamini, PhD; Harvey DuBiner, MD; Thomas Walters, MD; Donald Budenz, MD.