• NCX 667 démontre une réduction robuste de la pression intraoculaire, dose-dépendante, dans divers modèles oculaires normotensifs et hypertensifs

Sophia Antipolis, France

Nicox S.A. (Euronext Paris : FR0013018124, COX, éligible au PEA-PME), une société internationale spécialisée en ophtalmologie, annonce la présentation de données scientifiques sur le NCX 667, un nouveau composé donneur d’oxyde nitrique (NO), dans un poster exposé au congrès annuel 2018 de l’Association for Research in Vision and Ophthalmology (ARVO), l’un des congrès scientifiques de référence en ophtalmologie, qui s’est tenu du 29 avril au 3 mai 2018 à Honolulu, Hawaii, Etats-Unis.

Synthétisé et caractérisé par Nicox, le NCX 667 est une molécule phare parmi les composés donneurs d’oxyde nitrique purs de future génération de la Société qui sont conçus pour optimiser la dose d’oxyde nitrique et qui pourront être utilisés seuls ou en combinaison avec les traitements standards, sous forme de solutions ophtalmiques ou de formulations à libération prolongée, pour permettre une réduction robuste de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

L’abstract de Francesco Impagnatiello, Ph.D. et al. à l’ARVO 2018 présente des résultats après une administration unique de plusieurs doses (solutions à 0,1%, 0,3% et 1%) de NCX 667 dans plusieurs modèles non cliniques oculaires normotensifs et hypertensifs. Ces résultats démontrent que le NCX 667 réduit la PIO de façon dose-dépendante. De plus, un modèle de bio ingénierie in vitro du réseau trabéculaire et du canal de Schlemm (RT/CS) humain a été utilisé pour étudier les effets du NCX 667 sur la voie de drainage conventionnelle. Ces données étayent l’hypothèse que les effets sur la réduction de la PIO du NCX 667 sont probablement liés à une augmentation du flux sortant via la voie de drainage RT/CS.

Michael Bergamini, Ph.D., Vice-président Exécutif, Chief Scientific Officer de Nicox, commente : “Les résultats présentés à l’ARVO cette année démontrent une réduction nette, dose-dépendante et significative de la PIO dans des modèles oculaires tant normotensifs qu’hypertensifs. Ces résultats, associés aux données in vitro, viennent alimenter le nombre croissant de preuves scientifiques confortant le développement du NCX 667, une molécule phare parmi nos composés donneurs d’oxyde nitrique purs de future génération. Nous continuons à générer de nouveaux composés dans cette classe et testons de multiples molécules en utilisant un dosage topique et à libération prolongée.« 

3,5% de la population mondiale entre 40 et 80 ans seraient affectée par les formes les plus courantes du glaucome1.

Les abstracts de l’ARVO 2018 ont été publiés sur le site du congrès : https://www.arvo.org/annual-meeting/.et les informations relatives à la présentation du poster sont les suivantes :

Titre : « NCX 667, a novel nitric oxide (NO) donor lowers intraocular pressure (IOP) via stimulation of trabecular meshwork/Schlemm’s canal outflow facility« 

Date : Mercredi 2 mai 2018 de 11h15 à 13h00, heure locale

Présentation : Francesco Impagnatiello, Ph.D., Institut de Recherche Nicox

Session n° 448, Titre : « Glaucoma – Trabecular Meshwork« 

Abstract n° : 4707 / Poster n° : B0131

Lieu : Centre de Convention d’Hawaii, Hall d’exposition

A propos de NCX 667

NCX 667 est une molécule phare parmi les composés donneurs d’oxyde nitrique purs de future génération de la Société. Des résultats non cliniques obtenus chez le lapin et le chien avec une pression intraoculaire (PIO) normale et des modèles d’hypertension oculaire chez le lapin et des primates non humains ont démontré une réduction rapide et prolongée de la PIO par rapport au véhicule après une administration répétée de dose sans signes de tachyphylaxie ou d’inconfort oculaire.

Note :

1. Tham YC, Li X, Wong TY, Quigley HA, Aung T, Cheng CY. Global prevalence of glaucoma and projections of glaucoma burden through 2040: a systematic review and meta-analysis. Ophthalmology. 2014;121(11):2081–2090.