diffusion à 7h30
Sophia Antipolis, France

Nicox SA (Euronext Paris: FR0013018124, COX, éligible au PEA-PME), une société internationale spécialisée en ophtalmologie, fait un point sur ses activités et prochaines étapes, sur le chiffre d’affaires et la position de trésorerie du Groupe Nicox au 30 juin 2018.

Michele Garufi, Président-Directeur Général de Nicox, déclare : “Les ventes de VYZULTA par notre partenaire mondial Bausch + Lomb ont connu une croissance substantielle au deuxième trimestre, reflétée par une augmentation de plus de 180% de la redevance nette perçue par Nicox en comparaison du premier trimestre de 2018. D’ici la fin de l’année 2018, nous attendons d’une part, une deuxième source de revenus, au travers du lancement commercial prévu à l’automne de ZERVIATE aux Etats-Unis par notre partenaire américain Eyevance et d’autre part, l’avancement de l’initation des études cliniques de phase 2 pour le NCX 470 et le NCX 4251.”

Prochaines étapes clés

  • 3ème trimestre 2018 : Initiation d’une étude clinique de phase 2 prévue pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.
  • Automne 2018 : Lancement commercial attendu de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cetirizine), 0,24% aux Etats-Unis par le partenaire Eyevance Pharmaceuticals, LLC.
  • 1er trimestre 2019 : Soumission d’un dossier d’Investigational New Drug (IND) aux Etats-Unis auprès de la FDA américaine prévue pour le NCX 4251 pour permettre une étude clinique de phase 2 chez des patients présentant des épisodes d’exacerbation aigüe de la blépharite, à la suite d’une réunion pré-IND avec la FDA qui s’est tenue avec succès en juin 2018 (plus d’informations ci-dessous).

Evènements du deuxième trimestre 2018 et récentes actualités

  • Collaboration de recherche avec Ironwood Pharmaceuticals, Inc. En juin 2018, Nicox a annoncé avoir conclu un accord de collaboration de recherche avec Ironwood. Cette collaboration, qui vise à identifier de nouvelles thérapeutiques potentielles pour le traitement de certaines pathologies ophtalmiques, est axée sur l’association de l’expertise d’Ironwood dans l’enzyme Guanylate Cyclase soluble (sGC) et de la plateforme de recherche de composés donneurs d’oxyde nitrique (NO) brevetés de Nicox.
  • NCX 4251 – Tenue d’une réunion pré-IND supplémentaire. En juin 2018, une autre réunion pré-IND, portant sur des questions spécifiques sur le développement, incluant les principaux critères d’évaluation potentiels de l’étude clinique de phase 2, s’est tenue avec la FDA américaine. Sur la base des informations recueillies auprès de la FDA au cours de cette réunion et des précédentes, Nicox finalise le protocole de l’étude clinique de phase 2 de première administration chez l’homme afin d’évaluer la sécurité et l’efficacité du NCX 4251 contre un bras contrôle de patients présentant des épisodes d’exacerbation aigüe de la blépharite. La Société prévoit de soumettre un dossier d’IND au premier trimestre 2019 pour permettre cette étude clinique de phase 2.
  • Présentation de données scientifiques au congrès annuel 2018 de l’Association for Research in Vision and Ophthalmology (ARVO). En mai 2018, Nicox a présenté des données non cliniques pour le NCX 667, une molécule phare parmi les composés donneurs d’oxyde nitrique purs de future génération de la Société, démontrant une réduction robuste de la pression intraoculaire (PIO), dose-dépendante, dans divers modèles oculaires normotensifs et hypertensifs.
  • Ouverture d’un nouveau bureau de développement aux Etats-Unis à Research Triangle Park, Caroline du Nord. En avril 2018, Nicox a annoncé sa décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth, Texas et de renforcer la présence de la Société aux Etats-Unis pour avancer le développement prévu de NCX 470 et de NCX 4251 vers des études cliniques de phase 2.

Résumé financier du deuxième trimestre 2018

Au 30 juin 2018, la trésorerie et les équivalents de trésorerie du Groupe s’élevaient à 32,6 millions d’euros comparés à 36,3 millions d’euros au 31 mars 2018 et à 41,4 millions d’euros au 31 décembre 2017. Le chiffre d’affaires net1 pour le second trimestre 2018 s’est élevé à 0,226 million d’euros et comprend exclusivement les redevances des ventes de VYZULTA® du second trimestre 2018 par le partenaire mondial Bausch + Lomb, après déduction des redevances dues par Nicox. Le Groupe n’avait enregistré aucun chiffre d’affaires au cours du second trimestre 2017.

Seul le chiffre relatif à la position de trésorerie au 31 décembre 2017 est audité, tous les autres chiffres de ce communiqué de presse sont non audités.

Références

1. Le chiffre d’affaires net provient du chiffre d’affaires issu de collaborations moins les paiements de redevances et correspond à la ligne Profit Net de l’Etat consolidé du résultat net