Sophia Antipolis, France

Nicox S.A. (Euronext Paris : FR0013018124, COX), société internationale spécialisée en ophtalmologie, annonce aujourd’hui avoir finalisé son regroupement d’actions et fait le point sur ses activités et sa stratégie.

Finalisation du regroupement d’actions par 5

La Société a finalisé à effet ce jour les opérations de regroupement de ses actions ordinaires par 5 précédemment annoncées. Ce regroupement, approuvé par les actionnaires de Nicox réunis en Assemblée Générale Extraordinaire le 13 octobre 2015, réduit ainsi le nombre total d’actions ordinaires à environ 22,9 millions.

« La finalisation de ce regroupement d’actions est une étape importante pour poursuivre notre plan stratégique visant à accroitre la visibilité et la notoriété de Nicox à l’international en vue de la décision de la FDA, attendue au mois de juillet 2016, concernant l’approbation aux Etats-Unis du latanoprostène bunod, » commente Michele Garufi, Président Directeur Général de Nicox.

A la clôture du marché le 2 décembre 2015, les actions Nicox anciennes (code ISIN : FR0000074130) ont été radiées du marché Euronext et ont été remplacées par les actions Nicox nouvelles (code ISIN : FR0013018124) à l’ouverture du marché le 3 décembre 2015. Toutes les actions ordinaires de la Société ont été automatiquement regroupées pour donner 1 action nouvelle pour 5 actions anciennes. Le nombre d’actions ordinaires sous-jacentes aux options, bons de souscription, titres convertibles et autres droits à acquérir des actions Nicox ordinaires a été ajusté en conséquence. Le code mnémonique (COX) reste inchangé.

Activités et stratégie de la Société

Nicox prévoit de continuer à concentrer ses ressources sur ses principaux leviers de création de valeur – le latanoprostène bunod et l’AC-170 – ainsi que sur ses principaux projets de Recherche et Développement, dont le NCX 4251 pour le traitement de la blépharite et le NCX 470 dans le glaucome. Le Conseil d’administration a donc décidé de minimiser les futurs investissements dans les activités commerciales européennes du Groupe et, par conséquent, Nicox évalue actuellement différentes options stratégiques qui pourraient inclure la vente, la poursuite en partenariat, ou la restructuration des activités commerciales européennes afin de réduire significativement la consommation de trésorerie. Nicox dispose d’activités commerciales directes dans les cinq principaux marchés européens (Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Espagne) et d’un réseau international de distributeurs, commercialisant une trentaine de produits pour un chiffre d’affaires estimé à environ 10 millions d’euros pour l’année 2015.

Principales échéances à venir

  • Décision de la Food and Drug Administration (FDA) américaine concernant l’autorisation de mise sur le marché du latanoprostène bunod en 2016. Découvert dans les laboratoires de Nicox, le latanoprostène bunod pourrait devenir le médicament leader pour la réduction de la pression intraoculaire dans le domaine du glaucome. Ce médicament fait l’objet d’une licence mondiale accordée à Bausch + Lomb, une filiale du groupe Valeant Pharmaceuticals International Inc. S’il est approuvé, le latanoprostène bunod pourrait devenir une source majeure de revenus pour Nicox sous forme de paiements d’étape et de redevances. Conformément à la loi Prescription Drug User Fee Act (PDUFA), la FDA a fixé la date du 21 juillet 2016 pour finaliser son évaluation du dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (New Drug Application, NDA) du latanoprostène bunod.
  • Dépôt d’un dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (NDA) auprès de la FDA pour l’AC-170 au premier semestre 2016. Le portefeuille de produits en développement de Nicox comprend également l’AC-170, un collyre innovant à base de cétirizine développé pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques. Nicox prévoit de déposer un dossier de NDA auprès de la FDA pour l’AC-170 au cours du premier semestre 2016.